Nicole Hathaway, violoniste célèbre, et son mari Mark, psychiatre spécialiste dans le domaine de la résilience, vivent depuis cinq ans le pire des drames: leur fille, Layla a été enlevée cinq ans auparavant dans un centre commercial de L.A., et depuis, pas la moindre trace d’elle, et aucune demande de rançon. Si Nicole arrive à continuer à vivre malgré le chagrin et l’incertitude, Mark, lui, est incapable de faire face. Il a quitté sa femme et son travail, et a passé les deux dernières années dans les souterrains new-yorkais, à mener une vie de clochard. Cinq ans après le drame jour pour jour, Layla réapparaît, à l’endroit exact où elle avait disparu. Elle a dix ans, et mis à part le fait qu’elle ne parle pas, elle ne semble pas porter de traces de traumatismes. Que lui est-il arrivé pendant ces cinq années, et surtout, pourquoi est elle revenue?

Parce que je t’aime est avant tout l’histoire de trois personnages que la vie n’a pas ménagé et que le destin réunit: Mark, le père éploré, Alyson Harrison, l’héritière richissime, arrogante et superficielle (calquée sur Paris Hilton) et Evie Harper, l’adolescente solitaire en quête d’une vengeance qui la détruit de l’intérieur…

Je sais ce que j’ai dit dans mes précédentes critiques sur les romans de Guillaume Musso: qu’ils ne sont pas très bien écrits, qu’ils sont remplis de clichés, qu’ils sont écrits avec l’arrière-pensée d’une adaptation cinématographique etc. etc. Il n’empêche que cet auteur sait raconter des histoires et nous captiver, à l’heure où la littérature française nous fournit beaucoup trop d’écrivains qui préfèrent parler de leur propre nombril, et que les romans de Guillaume Musso, une fois ouverts, sont difficiles à refermer… Je ne parlerai pas des thèmes abordés dans le livre, pour ne pas aiguiller le lecteur, qui doit accomplir pour lui même le "voyage" de la lecture… Une fois encore l’auteur réussit le pari de nous surprendre (sur amazon.fr, de nombreux lecteurs disent avoir été déçus par la fin, la trouvant facile: je ne suis pas d’accord!), et fait preuve d’une imagination que beaucoup doivent lui envier…

Un très bon moment de lecture…

Note: 4/5