Le narrateur de cette histoire est un petit garçon frêle, de santé fragile, qui lit dans les yeux de son père athlétique la déception d’avoir engendré, avec une femme tout aussi sportive et sculpturale que lui, un être aussi différent d’eux… Ou du moins c’est ce qu’il croit, la vérité n’est jamais aussi superficielle que cela, c’est ce que nous révèle l’auteur, psychanalyste de métier.

Pour pallier ses manquements, le narrateur s’invente alors un frère aîné, plus fort, plus grand, plus athlétique, le fils que son père aurait aimé avoir, pense-t-il. Lorsque le narrateur grandit, Louise, une amie de la famille, lui révèle la vérité, une vérité terrible mais nécessaire, qui va le libérer et lui permettre de devenir un être à part entière, et de ne plus vivre dans l’ombre de ce frère fictif … ou pas.

Et le narrateur découvre que l’histoire de ses parents n’est pas exactement celle qu’il avait imaginée. Elle le plonge dans la guerre, et les persécutions nazies, qui se sont étendues jusqu’en France, apportant mort et désolation dans leur sillage…

Un Secret est un court roman très sobre, sans fioritures, ou chaque mot, chaque phrase amène vers ce terrible secret que l’on pressent sans tout à fait cerner l’entière vérité. L’auteur, psychanalyste, démontre qu’aussi dure à accepter qu’elle soit, la vérité ne doit pas être cachée aux enfants, qui devinent avec une intuition étonnante qu’on leur dissimule quelque chose, sans pour autant pouvoir en deviner tout à fait l’exacte nature. Leur imagination brode alors autour de cette vérité pressentie, et ils grandissent étouffés, oppressés par les non-dits, ces silences qui pèsent lourd…

Un bon récit, dont on se demande s’il est partiellement fictif ou entièrement vrai, puisque l’auteur s’appelle Grimbert, comme le narrateur, et dédie son texte à Maxime, Tania et Simon, les protagonistes de son récit. À la manière de certains récits d’Amélie Nothomb, qui sont qualifiés de roman alors qu’ils sont inspirés de la vie de l’auteur (avec ou sans part d’invention), Grimbert semble exorciser par ce récit une enfance difficile…

Note: 4/5